Expositions Thématiques

L'Asie Animiste - Annick CICAL

L’Asie Animiste – Annick CICAL

Pour Paris Tribal 2019, Annick Cical présentera une exposition à thème : « Résonance » qui portera sur les instruments de musique dans l’art ethnographique d’Asie.

Galerie Yann Ferrandin

Galerie Yann Ferrandin

La galerie présentera de nouvelles acquisitions provenant d’anciennes collections.

Galerie Flak

Galerie Flak

A l’occasion de l’édition 2019 de Paris Tribal, la Galerie Flak organise une exposition intitulée : « Voyages… Du Pacifique Nord au Pacifique Sud »
Cette exposition regroupe un ensemble d’oeuvres anciennes du Pacifique rappelant les grandes étapes des Voyages du Capitaine Cook.
Seront notamment exposées des oeuvres du Grand Nord américain (Pacifique Nord) : masques Yu’pik et ivoires Eskimo des civilisations archaïques Old Bering Sea (Alaska), des totems et un masque à transformation de Colombie Britannique (Northwest Coast, Canada.)
Les cultures des Mers du Sud seront représentées par un ensemble de sculptures Maori de Nouvelle-Zélande (notamment une exceptionnelle massue Wahaika de la collection Hooper), des Îles Marquises (ornements d’oreilles Putaiana et Ha’akai, massue de chef U’u), de l’Île de Pâques (Rapa Nui) avec une rare figure masculine Moai Tangata provenant de la collection Vérité.
Enfin, un accent particulier sera mis sur l’Archipel Bismarck et la Papouasie-Nouvelle- Guinée avec des sculptures anthropomorphes et de rares figures et ornements pour les cérémonies du Malagan en Nouvelle-Irlande.
Une édition originale en 8 volumes des « Voyages de Cook » (publiée à Londres à partir de 1773) sera également présentée dans le cadre de cette exposition.

> Catalogue en ligne <

Charles-Wesley Hourdé

Charles-Wesley Hourdé

Dans le cadre de la sixième édition de Paris Tribal, la galerie Charles-Wesley Hourdé prend le parti de présenter, au 31 rue de Seine, une exposition pluridisciplinaire, faisant dialoguer les arts d’Afrique anciens et contemporains. Ce millésime 2019 est en effet l’occasion pour la galerie CWH d’inaugurer la nouvelle branche de son activité, dédiée aux scènes africaines de l’art contemporain : 31 project. Créée en association avec Clémence Houdart, consultante et tête chercheuse en arts visuels, 31 project est une entité autonome de la galerie CWH, consacrée à la promotion des artistes d’Afrique et des diasporas.

En miroir de l’ensemble de masques africains, sélectionnés pour Paris Tribal 2019 par Charles- Wesley Hourdé, 31 project a le plaisir d’exposer le travail de la photographe malienne Fatoumata Diabate.

Indian Heritage

Indian Heritage

Pour Paris Tribal 2019, la galerie présentera une exposition thématique sur les objets rituels himalayens.

Cédric Le Dauphin

Cédric Le Dauphin

Pour Paris Tribal 2019, la galerie présentera l’exposition « Trésors ». La Galerie présentera des trésors de bijouterie et d’armes de l’Asie du Sud-Est.

Galerie Alain & Abla Lecomte

Galerie Alain & Abla Lecomte

Ces Ntadi feront partie d’un ensemble de pierres funéraires de la région de Boma du Congo-Kinshasa.
Il s’agit d’une exposition thématique sur ces rares et anciens objets, qui étaient conçus du vivant des personnes ayant des responsabilités au sein du groupe. On les représentait suivant leur trait de caractère le plus avantageux ou selon leur qualité de meneurs d’hommes ou de chasseurs.
Quand un chef devait s’absenter, la Ntadi était présentée au village durant tout le temps de l’absence, car elle était censée représenter le chef et sa protection.
Quand celui-ci décédait, après les cérémonies, on conduisait le corps dans la forêt dans un lieu connu des initiés, on y enterrait la dépouille et on déposait la pierre sur sa tombe. Celle-ci était alors oubliée.
Cela expliquerait que ces objets ne se trouvent pas facilement, car avec le temps il s’enfonçaient dans la terre ou se brisaient par l’action des chutes de branches ou des animaux…

Galerie Pascassio Manfredi

Galerie Pascassio Manfredi

Pour Paris Tribal 2019, la galerie présentera l’exposition « da GIAVA a BALI ».
Le thème de l’exposition portera sur les influences de l’art classique indo-javanais sur la tradition animiste balinaise. La dernière dynastie indo-javanaise, le royaume Majapahit, se réfugie a Bali à l’arrivée de l’Islam en Indonésie au XVIe siècle, donnant forme avec la population locale à un syncrétisme religieux et traditionnel.
Ainsi l’art de cour devient art populaire divulgué dans toute l’île de Bali, développant une riche vie culturelle et spirituelle, aussi bien dans les cours des Rajas que dans les rues, et générant une forte cohésion entre les différentes classes sociales et un orgueil d’appartenance au sein de l’île.
Le Sacré et le profane forment un ensemble d’une grande richesse de formes et manifestations.

Stéphane Mangin

Stéphane Mangin

Spécialiste en Art Tribal depuis 1987, Stéphane Mangin est installé dans la galerie de la famille Vérité à Montparnasse depuis 1996, où il s’attache à poursuivre la tradition d’éclectisme et de qualité de cet endroit mythique .
A l’occasion de l’édition 2019 de Paris Tribal, l’exposition « Drôles d’oiseaux » présentera une sélection thématique de pièces, masques, statues, ayant pour sujet les oiseaux dans les arts africains et océaniens . Thème important, universellement représenté dans toutes les cultures du monde, ils fascinent par la diversité de leurs représentations .

Galerie Meyer

Galerie Meyer

Exposition thématique : La Figuration Humain en Nouvelle Guinée

Voyageurs et Curieux

Voyageurs et Curieux

À l’occasion de ‘Paris-Tribal’ la galerie Voyageurs & Curieux présentera une sélection d’objets des Hautes-Terres de Nouvelle-Guinée.

Jo de Buck

Jo de Buck

Pour Paris Tribal 2019, Jo de Buck présentera une exposition sur les Anciens Textiles du Royaume Kuba.

Laurent Dodier

Laurent Dodier

À l’occasion de Paris Tribal 2019, je vais mettre en perspective des objets d’Amérique précolombienne et des aquarelles du peintre E. de Kermadec.
Particulièrement sensible aux arts premiers, celui-ci avait participé à l’exposition « Arts primitifs dans les ateliers d’artistes » en 1967 au Musée de l’Homme.
Cet artiste hors du commun, situé à la frontière du figuratif et de l’abstrait, faisait, avant de traduire ses émotions sur une toile, plusieurs aquarelles des différents sujets qui le touchaient. Ce n’était qu’après avoir transcrit tout ce qu’il ressentait sur ces diverses aquarelles qu’il en faisait une synthèse sur la toile.
C’est donc une quinzaine de ces aquarelles que je vais mettre en scène en avril prochain pour l’édition de Paris Tribal 2019.
L’art précolombien fascinait E. de Kermadec. Étant originaire des îles Caraïbes, cet art « éveillait en lui des échos », comme il se plaisait à le dire. En effet, comment ne pas être subjugué par 3 000 ans d’histoire et comment ne pas être séduit par tous les témoignages vivants de ces indiens disparus ?
Invité par Anthony Meyer dans sa galerie 17 rue des Beaux-Arts, c’est dans ce sanctuaire chargé d’émotions océaniennes que, du Pérou au Mexique et avec le regard du peintre, je vous propose un voyage initiatique pendant ce Paris Tribal 2019.